AccueilJeunesseDocuments sonores et historiquesNature et relaxationDiversLa boutique

Accueil
Fantômes et revenants
Les Momies
Halloween
Le Loup-Garou
Les sorcières et les sorciers
LES DISQUES
Bruitages de l'horreur
Produits dérivés
Ecrire à l'éditeur


 
FANTÔMES ET REVENANTS

QUI SONT LES FANTÔMES ?
De tout temps, ce sont les personnes décédées dans des circonstances « anormales » qui ont été les meilleurs candidats aux vocations de fantômes. Les enterrés vivants, les suicidés, les disparus en mer, les victimes et les auteurs de morts violentes sont autant de fantômes potentiels parmi tant d’autres.



LES MORTS SONT-ILS VRAIMENT MORTS ?
Autrefois la mort ne s’expliquait pas aussi facilement qu’aujourd’hui. On ne faisait pas de distinction très nette entre la vie et la mort. On pensait que les trépassés n’étaient pas vraiment morts…qu’ils restaient un certain temps dans une sorte de seconde vie…un brouillard triste d’où ils allaient finir par disparaître, mais pour certains, ils pouvaient REVENIR !



LE REVENANT
Dans les temps anciens, on croit donc fermement au mythe du fantôme, du mort-vivant, du revenant, qu’on assimile au démon. Au moyen-âge, on pratiquait le JUGEMENT DES MORTS : pour confondre un assassin, on le mettait en présence du cadavre de sa supposée victime. Si le cadavre se mettait à saigner, c’était la preuve évidente qu’il était coupable !



PRECAUTIONS A PRENDRE CONTRE LES REVENANTS

Dans la Grèce Antique : on pensait que les fantômes pouvaient se promener librement dans la ville pendant trois jours. Le troisième jour, on leur servait une bouillie spécialement préparée pour eux, et on leur donnait l’ordre de regagner leurs tombeaux en déclarant : »Esprits aimés, vous avez mangé et bu…Maintenant, prenez la porte ! »
En Occident : on décida de les enfermer dans des cercueils soigneusement cloués, de les enterrer, et pour plus de sécurité, de poser une lourde pierre tombale par-dessus la fosse.
En Afrique : pour empêcher les morts de venir hanter les villages, on mutilait tout simplement les cadavres. Après leur avoir coupé une jambe, ou un pied…on était certain qu’ils resteraient où ils étaient !






Bon, alors dis-nous...auras-tu le courage d'écouter une histoire de fantôme absolument horrible?...si c'est d'accord, alors retrouve-nous à la fête foraine, juste devant le train fantôme, viens...et prends un BILLET POUR L'HORREUR !
Garanti MORT DE PEUR !!!


<UN BILLET POUR L'HORREUR >

 
 

Site réalisé par Net6